Conférence : Ethique des corps

Éthique des corps
 

Dorothée Legrand

Chercheur en philosophie. Archives Husserl, CNRS, Ecole normale supérieure, Paris Sciences et Lettres Research University, 75005 Paris.

Psychologue clinicienne au Centre d’Accueil Psychanalytique pour Adultes d’Orly (CAPAO).

Intervention sur l'éthique des corps :
De la vulnérabilité du corps vivant à la mort, de la susceptibilité du corps vécu à la souffrance, L’autre est séparé de moi ; notre séparation l’un de l’autre est irrémédiable, voire inconsolable ; elle est aussi nécessaire : séparé, je peux être sensible à l’absence de l’autre et donc à la singularité de chacun ; séparé, le corps sensible est corps parlant, car séparé, je peux désirer l’autre, adresser mon écoute en réponse à sa parole et ouvrir ainsi un espace de rencontre ouvert au-delà de la souffrance close sur elle-même. Dès lors, il s’agit de cheminer vers une pensée et une pratique de la rencontre clinique dont l’éthique ne répond pas tant à un commandement moral qu’à une exigence sensible : éthique qui surgit de la vulnérabilité du corps vivant à la mort, de la susceptibilité du corps vécu à la souffrance éthique qui surgit. 

La séparation entre l’un et l’autre est, la séparation est aussi accession du corps à la parole. Séparé, le corps parlant ne peut pas ne pas être sensible à la relation, qui rend possible et nécessaire la rencontre d’un corps parlant avec un autre.

La relation de l’un à l’autre est d’abord réponse d’un homme à un autre, réponse de corps à corps, réponse sensible au corps sensible.

 

Dominique Alice-Decelle

Psychosociologue, psychanalyste, auteure de "Alzhzeimer, la maladie, le malade et sa famille", éditions Albin Michel, 2013

Intervention sur l'éthique des corps et la relation face à la vulnérabilité :   

Si, dans la relation, la vulnérabilité est « victimisée", le sujet se retrouve amoindri. 

C’est l’enjeu de l’éthique.

La prise en compte de la part subjective des deux sujets en relation ne saurait se suffire d'un discours sur l'humanisation des pratiques 

comme aujourd’hui le suggère le concept d’empathie.

Comment passer du vœu pieux à la voix incantatoire du sujet qui adresse une demande au travers du symptôme exprimé par son corps ?

 

 

Affiche conference 2016affiche-conference.pdf

 

 

  • contact@emf.fr/ tel 05 49 50 33 08

Espace Mendès France 1 place de la cathédrale, 86000 Poitiers France